@SI

par

L’épisode de vendredi de l’émission @rrêt sur images, présenté par Daniel Schneidermann et Dan Israel, portait sur la poussée du climato-scepticisme dans l’opinion. Les invités étaient Sylvain Cros (Laboratoire de Météorologie Dynamique, université Paris-6), Stéphane Foucart (Le Monde) et moi-même. Le débat a duré environ une heure vingt.

L’émission est réservée aux abonnés d’@rrêt sur images, mais ces quelques minutes de l’émission sont en accès libre :

Plutôt que de donner un avis détaillé, je préfère laisser à chacun le soin de juger sur pièces s’il le souhaite (mais je répondrai aux questions s’il y en a). Trois courtes remarques tout de même : l’exercice n’est pas facile, on ne porte pas le même regard au moment de l’enregistrement et en regardant l’émission, et enfin il est difficile de ne pas avoir l’esprit de l’escalier (« C’est bête, j’aurais dû penser à répliquer que… », « Là, je n’aurais pas dû présenter les choses ainsi… »).

Vos commentaires et/ou critiques sont les bienvenus. NB : merci à tous de faire de ce fil un modèle de cordialité – on nous regarde !… ;)

About these ads

32 Réponses to “@SI”

  1. Antonio San Says:

    Au royaume des aveugles les borgnes sont rois.

  2. wilbert robichaud Says:

    La science est devenue trop personnaliser/individualiser.
    Pas assez de science et trop d’émotions.
    « La science est solide » Oui Solide comme la glace en été.
    Moi ça fais depuis,je dirais 1983, que je débat et essais de faire comprendre que cette absurdité ne fais aucun sens. Tous ça me rappelle D’Astérix le Gaulois et la lecture des entrailles des poisons pour contrôler les éléments.
    Vous savez ! c’est très difficile d écrire en français après 35 année dans un centre unilingue anglophone. 

  3. Curieux Says:

    Etonnant, Foucard s’en fout !

    Ça confirme une intuition, le carbocentrisme est animé par une frange de "deepécologistes" qui on fait un super buzz (dix ans !) suivie par une cohorte de bobolandais souffreteux qui voulaient être in.

    C’est moins grave que je pensais.

    Sur ce court passage Benoît Rittaud est très bien.

  4. Bernard Says:

    Malheureusement la culture scientifique est assez faible dans l’opinion et beaucoup de personnes pensent que la science a tout résolu et ne se trompe pas!

    Il est difficile pour des scientifiques du climat (je ne parle pas de "climatologues") aguerris de faire valoir un point de vue contradictoire au sens du moment.

    C’est comme dans tous les domaines de la science, l’expérience qui tranchera.
    Dans le cas de la terre, cette expérience se fera en grandeur réelle!

    Il est illusoire de penser qu’on pourra y changer quelque chose sans comprendre finement tous les mécanismes mis en jeux dans toutes les disciplines scientifiques qui concernent l’évolution de notre climat.

    Il est légitime de faire des modèles pour comprendre mais surtout ne pensons pas que ces modèles sont la réalité!

  5. williams Says:

    Tout a fait Wilbert, car dire que " la science est solide " comme le dit Stephane Foucart c’est exageré surtout en climatologie vu comment c’est compliqué dans ce domaine… Puis pourquoi ne prouve t’on pas scientifiquement que le CO2 est la cause principale du rechauffement de la Terre ; pourquoi le CO2 continue d’augmenter et pas le rechauffement de la Terre depuis 11 ans si la science est solide….

    Comme on voit les journalistes vont souvent trop loins, trop vite quand j’entend cela ou…

    Williams

  6. Célestin Says:

    J’approuve : M. Rittaud est vraiment très bien sur ce court extrait. Dommage que l’on ne puisse pas voir l’émission en entier.

  7. wilbert robichaud Says:

    En Anglais Jaime bien le nom de « Ecochondriacs ».

  8. Manu95 Says:

    La science est devenue trop personnaliser/individualiser.
    Pas assez de science et trop d’émotions.
    « La science est solide » Oui Solide comme la glace en été.
    Moi ça fais depuis,je dirais 1983, que je débat et essais de faire comprendre que cette absurdité ne fais aucun sens. Tous ça me rappelle D’Astérix le Gaulois et la lecture des entrailles des poisons pour contrôler les éléments.
    Vous savez ! c’est très difficile d écrire en français après 35 année dans un centre unilingue anglophone.

    HS,
    Ton orthographe n’est pas mauvaise, puisque le vérificateur d’orthographe de Firefox ne souligne que le mot Astérix.
    Tu as surtout un problème de grammaire (conjugaison, accords et syntaxe). Je te conseille d’utiliser Bon Patron un vérificateur d’orthographe et de grammaire gratuit.

    Bon Patron
    et il y a une version Bon Patron Pro, souffrant de moins de limitations pour seulement 9.99 €/an.
    Cela pourra en aider plus d’un à améliorer leur français ;)

  9. Astre Noir Says:

    Étant abonné à @si, j’ai pu voir l’intégralité du débat (1h28, quand même !)

    Tout d’abord, je dirais qu’il était de bien meilleure qualité que celui animé il y a quelques semaines par Guy Birenbaum sur le même site, consacré au Climate-Gate.

    Au début, Stéphane Foucart s’est pas mal ridiculisé, tout d’abord en prétendant que c’était "Le Monde" qui avait le premier sorti l’info sur l’erreur de la fonte des glaciers himalayens…@si a mis en ligne le pdf de l’article en question, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il faut de sacrées lunettes déformantes pour y lire une dénonciation de l’ereur.

    Ensuite, le même Foucart a essayé de jouer au martyr, victime de diffamation de la part de cerains intervenants d’un site qui a mystérieusement disparu de la toile il y a quelques semaines…Je ne vois d’ailleurs pas de quel site il voulait parler ;-)
    Après s’être fait plusieurs fois recadrer ironiquement par Daniel Schneidermann et Dan Israel, les 2 animateurs du débat, il a abandonné sa posture de martyre, et le débat a gagné en qualité.

    Enfin, pour qualifier le dernier intervenant, j’hésite, car je risque de tomber dans le domaine de l’injure…Allez, pour trouver un qualificatif pas trop injurieux, je dirais "petit coq prétentieux"

  10. Julien Couvreur Says:

    Benoit, oui, il est facile de se regarder avec un esprit critique apres le coup. Mais vous ne devriez pas etre trop critique dans ce cas-ci. Vous avez tres bien represente l’atitude sceptique dans @SI. Ce qui resort pour moi c’est l’humilite de ne pas pretendre que l’on connait la verite, mais l’honetete et la curiosite de questionner notre savoir et reconnaitre ce que l’on ne connait pas.

    Il est possible que le CO2 soit la cause principale du rechauffement, tout comme il pourrait y avoir une autre explication, mais cela doit etre etabli sur des bases solides.

    Je trouve qu’il manque un resume clair de l’argument scientifique de l’IPCC. Je sais que la these n’est pas aussi simple que: le CO2 est un gaz a effet de serre (phenomene physique), on voit une correlation entre augmentation du CO2 et de la temperature moyenne, _donc_ le CO2 est la cause.
    Si vous avez lu le rapport de l’IPCC, comment resumeriez vous la these qu’il construit? Sans comprendre l’argumentation proposee, les discussions se perdent dans les details…

  11. Julien Couvreur Says:

    Merci pour avoir propose la designation de "carbocentrisme". Ce terme reste imparfait, mais il rempli clairement un vide.
    Savez-vous s’il y a un terme equivalent en anglais? Je n’ai trouve aucune reference pour la traduction literale: "carbocentrist" ou "carbocentrism".

  12. the fritz Says:

    Parions que Foucard, ou quelque autre journaliste en quête de sensation va nous sortir une relation du style relèvement du niveau de la mer et catastrophe vendéenne; tout cela bien sûr du au CO2 anthropique et au RCA

  13. araucan Says:

    @Julien Couvreur,

    Ben si c’est ce que dit en gros le GIEC
    Résumé pour décideurs

    "Les variations de la concentration de gaz à effet de serre (GES) et d’aérosols dans l’atmosphère, de la couverture végétale et du rayonnement solaire modifient le bilan énergétique du système climatique. {2.2}
    …./….
    On peut avancer avec un degré de confiance très élevé que les activités humaines menées depuis 1750 ont eu pour effet net de réchauffer le climat.[6] {2.2}
    …./….
    L’essentiel de l’élévation de la température moyenne du globe observée depuis le milieu du XXe siècle est très probablement attribuable à la hausse des concentrations de GES anthropiques[7]. Il est probable que tous les continents, à l’exception de l’Antarctique, ont généralement subi un réchauffement anthropique marqué depuis cinquante ans (figure RiD.4). {2.4}
    …./…
    Grâce aux progrès accomplis depuis le troisième Rapport d’évaluation, il est possible de déceler l’incidence des activités humaines sur différents aspects du climat, outre la température moyenne. {2.4}

    Les activités humaines ont : {2.4}

    * très probablement contribué à l’élévation du niveau de la mer au cours de la deuxième moitié du XXe siècle ;
    * probablement concouru au changement de la configuration des vents, qui a modifié la trajectoire des tempêtes extratropicales et le régime des températures ;
    * probablement entraîné une élévation de la température des nuits extrêmement chaudes et froides et des journées extrêmement froides ;
    * sans doute accru les risques de vagues de chaleur, la progression de la sécheresse depuis les années 1970 et la fréquence des épisodes de fortes précipitations. "

    http://www.ipcc.ch/publications_and_data/ar4/syr/fr/spms2.html

    une part de la simplicité de son message d’ailleurs peut expliquer son succès …

    @Astre noir,
    Remarquez tout de même que SF n’est pas le plus excité de la bande … mais il gagnerait a éviter des articles comme celui d’aujourd’hui sur Claude Allègre, qui relèvent plus de l’attaque personnelle que d’une analyse générale au fond de ce qu’il dit (et je suis loin d’être toujours d’accord avec ce qu’il dit et comment il le dit…).

    @the fritz

    Lien donné par Daniel dans une liste
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/03/01/01016-20100301ARTFIG00010-la-tempete-n-est-pas-liee-au-rechauffement-climatique-.php

  14. Antonio San Says:

    Parlez vous du representant du LMD?
    En ce cas, et si c’etait l’auteur du blog ICE?

  15. Murps Says:

    La réaction de l’ami Schneidermann est quand même révélatrice, il suggère qu’il est très grave de prendre le risque de ralentir ou arrêter le "verdissement" de l’économie de marché.
    Il me semble que c’est un débat politique qui devrait être traité sur la place publique, et non imposé à coups d’arguments moraux prétendument apolitiques et d’affirmations péremptoires pseudo-scientifiques.
    Imaginez que TOUS les candidats à la présidentielle de 2007 ont signé le pacte de Hulot. Personne n’a eu l’idée de discuter ou contester ses affirmations ; à l’époque, cela aurait été un suicide politique.

    Et puis il ne faut pas tout mélanger : la manipulation sur le réchauffement est une chose, le développement durable en est une autre (du même tonneau d’ailleurs).

    Personnellement, je ne crois pas un seul instant à l’avenir de la voiture électrique compte tenu des possibilités techniques actuelles, quant à l’électricité verte, elle est promise à un désastre économique – et social – dans les mois à venir.

    Personne n’ose discuter de cela. Personne.

  16. Marco33 Says:

    Je suis plutôt d’accord avec Murps : c’est un véritable suicide économique que nos gouvernants nous ont concoctés!
    L’électricité photovoltaïque développée à ce jour en France va révéler d’ici peu de très mauvaises surprises, sauf si EDF imprime sa propre monnaie !!!!
    L’arrogance de nos élites est telle que notre économie ne s’en relèvera pas.
    Le RCA est l’élément déclencheur d’un basculement d’un leadership sociétal vers l’extrême orient.
    L’Europe -voir l’occident- est au même niveau de déclin que l’empire romain au début du christianisme.
    Même si le Climategate fait décillé de nombreux scientifiques et citoyens, l’inertie, l’incompétence et l’arrogance portées par la doctrine verte fera encore de nombreux ravages.
    Reste pour ceux qui ont les yeux grands ouverts, comment limiter la casse.

  17. Hervé Kempf persiste (mais sans débattre) « Le Mythe climatique / Skyfal Says:

    [...] Stéphane Foucart, également du journal Le Monde, d’avoir dit vendredi sur le plateau d’@rrêt sur images ce qu’il pensait de la première chronique d’Hervé [...]

  18. Astre Noir Says:

    C’est effectivement de Sylvain Cros, du LMD dont je parle.

    Infect de suffisance, seul détenteur de la vérité, méprisant…
    Une attitude à l’opposé de l’humilité dont doit faire preuve tout scientifique, et qu’a très bien incarnée Benoît Rittaud…

  19. Astre Noir Says:

    Ce n’est pas Foucard ou un journaliste, c’est le président bolivien Evo Morales qui a commis la monstruosité :

    Le séisme extrêmement puissant qui a tué samedi au moins 300 personnes au Chili est une réaction de "mère-nature" aux "politiques qui détruisent l’environnement"

    http://tinyurl.com/yfkm3c4

  20. Astre Noir Says:

    Je vais prendre la défense de Schneidermann :

    Ce n’est pas du tout un journaliste scientifique ou spécialisé dans l’environnement, sa spécialité à lui, c’est l’analyse des médias.
    On peut donc lui pardonner ses quelques approximations àla fin de l’émission

  21. araucan Says:

    @astre noir
    Et la chronique de Schneidermann dans Libé de ce matin n’est pas mal non plus.

  22. Murps Says:

    Je défends aussi Schneidermann, et je connais son honnêteté professionnelle.
    C’est un des journalistes pour lesquels j’ai beaucoup de respect.

    Je ne partage pas le point de vue sur le déclin de l’Europe et des états-unis.
    Il faut bien voir qu’on ne part pas du même point en termes de droits sociaux et… démocratiques !

    Par contre, à mort le "développement durable", c’est une création du bureau environnement de l’ONU, un avatar de la science "post-normale"…

    Soit on en discute sérieusement sur la place publique, soit j’en veux pas du tout.

  23. araucan Says:

    @the fritz

    Vous avez gagné et c’est Le Monde qui s’y met !

    http://ecologie.blog.lemonde.fr/2010/03/01/%c2%ab-le-rechauffement-climatique-accentue-les-tempetes-%c2%bb/#xtor=RSS-32280322

    Lire uassi les commentaires
    Mais ce qui est rigolo c’est que le gars de MétéoFrance ne dit pas la même chose au figaro et au Monde !

  24. rageous Says:

    C’est tout à fait révélateur de l’interprétation journalistique!
    http://www.contrepoints.org/Tempete-Xynthia-et-rechauffement.html

  25. the fritz Says:

    Merci pour les ref.; je mets ci-dessous les deux révélations de Patrick Galois

    Patrick Galois : Le réchauffement climatique accentue les tempêtes dans la mesure où il contribue à faire monter le niveau des eaux
    ————————————–
    C’est donc bien le réchauffement et le relèvement du niveau de la mer qui est la cause
    ——————————————
    De même, voici ce que dit Patrick Galois à Marc Mennessier (Le Figaro) :
    « A priori, on ne peut faire aucun lien avec le changement climatique, conclut M. Galois. La tempête de ce week-end rentre dans la variabilité naturelle du climat.
    ———————————————

    Interprétation journalistique ou manque de vision climatologique de la part d’un météorologiste qui ménage la chèvre et le choux, ne sachant plus s’il faut se fier au GIEC ou au scepticisme montant?

  26. Laurent Berthod Says:

    Dans l’extrait de l’émission, si je ne me trompe pas, Benoît dit que les sceptiques sont étonnés de la vitesse du retournement. Je n’aimerais pas être à la place de Jouzel en ce moment ! Brrrr ! Le climat se refroidit bien vite ;-)

    Vous savez, le peuple a plus de bon sens que les bobos-écolos qui "font l’opinion". Cet hiver particulièrement froid ne convainc le peuple ni de la justesse du RCA ni de la justesse de sa contestation. Mais ça le convainc d’une chose : un adoucissement du climat n’est pas nécessairement une mauvaise chose, contrairement à ce qu’on lui serine à la télé*. Il suffit d’écouter les gens sur les marchés par jour de grand froid.

    * Sauf aux bulletins météos, où le beau temps est toujours annoncé comme une bonne nouvelle.

  27. Twinsal Says:

    @ Marco 33

    Pourriez-vous développer à propos des ravages de l’électricité photo-voltaique svp?

  28. Astre Noir Says:

    Et pour compléter le tout, voici ce qu’on lit dans Libé (accessible uniquement aux abonnés ce mardi, en accès libre à partir de mercredi 3) :

    http://www.liberation.fr/sciences/0101622170-bonnes-previsions-mauvaise-prevoyance

    Le climat dans tout ça ?
    Comme cause pas grand-chose. Michel Schneider rappelle les résultats d’études antérieures qui ne montrent aucune évolution significative des tempêtes en Atlantique Nord, ni en fréquence ni en intensité, depuis un siècle. Pour le futur, les simulations numériques du climat n’ont pas d’alerte particulière sur l’intensité et la fréquence des tempêtes hivernales sur l’Europe de l’Ouest, à l’exception « d’une tendance au déplacement vers le nord durail des dépressions » indique Schneider. Autrement dit pliutôt l’inverse de ce que l’on vient de vivre.

    ……………………………………………………………………………………..

    Et maintenant, arrange toi avec ça ;-)

  29. Sirius Says:

    Je n’ai pu malheureusement voir que l’extrait, n’étant pas abonnés d’@rrêt sur images. Mais cet extrait est à lui seul fascinant. Il montre bien comment cette histoire de changement climatique peut facilement dévier vers toutes sortes de considération qui n’ont rien à voir avec le sujet d’origine. Par exemple, associer le désintéressement du public au réchauffement climatique à son éventuel désintéressement aux problèmes environnementaux, c’est selon moi établir une relation qui n’existe pas.

    Pour preuve: durant les années soixante dix, la protection de l’environnement était déjà une préoccupation dans la conscience collective sans qu’on ne parlasse de réchauffement climatique d’origine anthropique. Cette histoire n’existait tout simplement pas, sauf dans quelques écrits marginaux et très spéculatifs par définition. On avait tout simplement des problèmes concrets à régler.

    Ces problèmes étaient: la pollution urbaine de l’air causée par la circulation automobile (sans compter le bruit que cette circulation génère); la déforestation massive; la contamination des nappes phréatiques; la contamination des océans par le pétrole et le plastique, etc.

    Ces problèmes existent toujours. Ils sont concrets et suffisamment préoccupants, je pense, pour les réduire au minimum, selon nos capacités économiques respectives.

    Quant à la théorie du réchauffement climatique d’origine anthropique, c’est un cheval de Troie plutôt mal foutu. Ce cheval est infalsifiable (au sens de la théorie épistémologique de Karl Popper) car il n’interdit rien à moyen terme et cela de manière récurrente, ce qui frôle le discours paranormal. En tant qu’être libre et raisonnable, voilà pourquoi je refuse de le monter. (En bon Québécois, je dis que je n’embarque pas là-dedans!)

  30. araucan Says:

    "Ces problèmes existent toujours. Ils sont concrets et suffisamment préoccupants, je pense, pour les réduire au minimum, selon nos capacités économiques respectives." et ne pas se perdre dans des films catastrophe !
    Mais c’est moins tendance que de prédire l’inondation du Sahara dans 50 ans par la fonte des glaciers du Kilimandjaro et le déplacement des anglais vers l’Ecosse !

    L’avantage du RCA par le CO2 en terme de propagande, c’est que c’est typiquement un problème de pollution diffuse (tout le monde y participe d’une manière ou d’une autre) et pour résoudre la question, il faut que tout le monde s’y mette … Cela ne peut que motiver tous ceux, qui, par inclination, aiment les grandes actions collectives et mobilisatrices avec les grands discours qui vont avec.
    C’est plus dur d’organiser la collecte de plastique, de les trier et de trouver des systèmes de recyclage …

  31. Sirius Says:

    @araucan

    Je me méfie effectivement des grandes idées opaques dont les jambes tremblent…

  32. Jean Jouzel en panne d’arguments contre « Le Mythe climatique » « Le Mythe climatique / Skyfal Says:

    [...] nauseam (voyez, entre mille exemples, un extrait d’une interview récente de Jean-Louis Borloo, sur la vidéo qui se trouve ici), et d’introduire une critique des « neuf chances sur dix », que vous répétez d’ailleurs [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: