Les bras m’en tombent

by

Avant de lire, assurez-vous d’être bien assis.

Petit rappel : la semaine dernière, Hervé Kempf avait jugé bon, dans sa chronique dans Le Monde, de rapprocher les climato-sceptiques des munichois de 1938. Mon nom était cité, aux côtés de celui d’autres sceptiques, ce qui m’a poussé à proposer à son auteur de venir débattre sur ce blog et d’expliquer sa position. Hervé Kempf a refusé. (Les détails sont ici, il faut les avoir en mémoire pour apprécier au mieux ce qui va suivre.)

Le temps et l’oubli auraient pu faire leur œuvre, et du moins espérais-je qu’Hervé Kempf éviterait désormais les analogies douteuses. Malheureusement, loin de prendre conscience du caractère blessant et excessif de son premier texte, il a choisi d’enfoncer le clou dans sa dernière chronique, où il rapproche cette fois les climato-sceptiques du Front national. J’apparais là encore explicitement dans le texte, cette fois au travers du titre de mon ouvrage. Cette chronique commence en effet par ces mots : « Après avoir ingurgité divers pamphlets dénonçant « l’imposture » et le « mythe » climatiques, le chroniqueur s’est intéressé au colloque du conseil scientifique du Front national sur le réchauffement climatique […] »

Voilà pourquoi, dans mon dernier billet, j’ai insisté à nouveau pour un débat avec Hervé Kempf. Après la publication de ce second billet, je lui ai écrit ceci :

Monsieur,

Je souhaite porter à votre connaissance ma réaction à votre nouvel article publié dans le journal Le Monde :

https://lemytheclimatique.wordpress.com/2010/03/01/herve-kempf-persiste-mais-sans-debattre/

Cordialement,

Benoît Rittaud.

Je n’aurais jamais imaginé recevoir cette réponse :

Bonjour,

Vous négligez le livre de Christian Gérondeau, « CO2, un mythe planétaire ».

Que vous dire, si vous placez des courriels privés sur votre site ?

Avec mes meilleures salutations. Hervé K.

Je crois alors avoir répondu de manière assez prévisible :

> Vous négligez le livre de Christian Gérondeau, « CO2, un mythe planétaire ».

Suis-je bête : en lisant vos propos sur les « pamphlets dénonçant « l’imposture » et le « mythe » climatiques », j’ai orgueilleusement fait le lien avec « Le Mythe climatique ». Quel idiot je fais !

> Que vous dire, si vous placez des courriels privés sur votre site ?

Très simple : que vous acceptez le débat.

Benoît Rittaud.

Pour être honnête, je ne pensais pas qu’Hervé Kempf poursuivrait cet échange. Je me trompais :

Rebonjour,

Je n’ai pas eu de réponse du scientifique à qui j’ai transmis votre proposition.

Avec mes meilleures salutations. Hervé K.

Pour conclure, je ne vois guère que le mot de fin des bons vieux cartoons de la Warner : That’s all, folks !

Publicités

11 Réponses to “Les bras m’en tombent”

  1. Murps Says:

    Sectarisme, agressivité, attaques personnelles.
    Malhonnêteté intellectuelle, aveuglement, mauvaise foi.
    Cynisme, manipulation, désinformation.
    Incompétence, partialité, acharnement.

    Ce sont les mots qui me viennent à l’esprit à propos de cette affaire.
    Ne vous inquiétez pas Benoit, vous n’avez pas le mauvais rôle, et l’avenir vous donnera raison sans partage, le présent est déjà à vos côtés.

    Que la presse française n’aille pas pleurer sur la fuite de son lectorat : aux mains des philosophes sectaires d’un côté, et des puissances de l’argent de l’autre, seuls les médiocres s’expriment, se donnant l’illusion de débattre librement, alors que la pluralité de l’information au sein du landernau journalistique n’est qu’un mythe.
    Ou est elle, cette pluralité de la presse française ? Ou sont les débats contradictoires ? Certains ne vont-ils pas finir pas se rendre compte qu’ils jouent les idiots utiles ? Ou, pire, qu’ils pratiquent la pire des démagogies que celle d’entretenir leurs lecteurs dans des mensonges catastrophistes permanents ?
    Qu’ils aillent au diable, et il fera chaud l’hiver austral à Concordia quand je rachèterai un exemplaire de ce quotidien à l’histoire pourtant honorable et aux signatures si prestigieuses…

    Cordialement,
    Murps

  2. thierry_st_malo Says:

    C’est parce que les réchauffistes se sentent de plus en plus menacés ; la prochaine fois on vous accusera de pédophilie, Monsieur Rittaud.
    Il faut dire qu’il y a seulement quelques semaines, on n’aurait jamais imaginé lire dans « Le Figaro » un papier signé Jean Jouzel et intitulé : « Non, les climatologues ne sont pas des imposteurs »…
    Courage, donc !

  3. anton suwalki Says:

    Bonjour Monsieur Rittaud,
    Je n’ai pas d’opinion bien solide sur la controverse climatique, mais je viens de commander votre livre, mais je viens de commander votre livre.
    Je souhaiterai échanger avec vous mais ne dispose pas de votre adresse mail.
    Pouvez-vous me contacter ?
    Cordialement
    Anton
    rédacteur du Blog Imposteurs

  4. Clem Says:

    Cher Benoit (vous permettez que je vous appelle par votre prénom ? je ne vous connais pas personnellement, mais je suit depuis quelques temps votre excellent blog, ce qui créé chez moi ce sentiment de proximité 🙂 ),

    « les bras m’en tombent »
    Connaissant la provenance idéologique de ces gens là; sachant ce qui arrive aux sceptiques depuis des années; parce que vous vous dites (et chose que vous êtes) un scientifique honnête, cherchant la vérité; parce que vous êtes quelqu’un qui ne cherchez pas la polémique; Vous croyez-vous réellement à l’abris ?

    Clément

  5. anton suwalki Says:

    désolé pour les coquilles et les fautes d’orthographe…

  6. Benoît Rittaud Says:

    « Vous croyez-vous réellement à l’abri ? »

    Qu’y z’y viennent !
    😉

  7. Manu95 Says:

    Benoît Rittaud donne une adresse e-mail pour le contacter, mais il faut un peu chercher : Présentation du blog, puis voir sa présentation sur le site de l’université
    **** argh, Manu95 : merci de ne pas donner mon adresse à l’université : sur la page de présentation du blog, il y a l’adresse lemytheclimatique@gmail.com ******
    Regardez à droite de la photo tout y est 😉

  8. Laurent Berthod Says:

    Kempf est tellement sûr des idées qu’il défend qu’il se cache derrière un scientifique non dévoilé. Voilà-ti-pas que ce scientifique se dérobe au débat !

    ça c’est du journalisme, ou plus exactement du journalisme à la française. Au lieu de chercher la vérité, le journaliste français milite pour celle qu’il croit, détenir mais qu’il est incapable de défendre face à un contradicteur un peu solide. Pleure ô mon pays bien aimé !

  9. the fritz Says:

    Voilà une preuve du revirement; dans le temps c’est nous qui nous cachions, qui avions honte d’affirmer nos opinions, on embêtait notre entourage avec nos discussions; nous fâchions avec nos amis et jetions la discorde dans nos propres foyers; maintenant on nous écoute, on nous sollicite

  10. Manu95 Says:

    Gore bientôt « docteur honoris causa » de l’Université du Tennessee ! On aura tout vu…

    Al Gore will become a doctor.
    Well, an honorary one.
    The University of Tennessee in Knoxville decided to acknowledge one of the brightest and most achieved Tennesseans in history…

    La suite avec une vidéo :
    http://motls.blogspot.com/2010/03/al-gore-will-become-doctor.html

    Les réactions ne se sont pas faites attendre :
    Doctor Gore: a good idea? – poll disagrees
    http://wattsupwiththat.com/2010/03/03/doctor-gore-a-good-idea-poll-disagrees/

    Quelques extraits des nombreux commentaires désobligeants 😉
    – Dr. of Scatology, PhD (Piled (h(igh and (D(eep)
    – Al Gore is going to make Bernie Madoff look good.
    – Dr. Al Soothsayer of Doom.
    – What next, a Pulitzer prize for the script to An Inconceivable Truth?
    – Another University trashes its reputation!
    – It was bad enough to make the Nobel Prize a joke; now PhD degrees? It would be an offense of the highest order to all honest and true PhD’s.

  11. RDEURO Says:

    http://www.knoxnews.com/polls/2010/feb/al-gore-poll/results/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :