Ce qui est vraiment impensable

by

Lorsque les carbocentristes se hasardent hors de la science pour tenter de réfuter le climato-scepticisme, ils utilisent très souvent l’argument selon lequel les sceptiques seraient dans une attitude de déni. La catastrophe à venir serait si grave que les candides que nous sommes seraient incapables d’en accepter les augures. « C’est le créneau qu’exploitent les négateurs pour vendre leur production hors de l’arène scientifique », m’a récemment écrit un carbocentriste sûr de lui. Lisez la suite de ce billet sur Skyfall…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :