Quand la mer monte … ou descend depuis 2500 ans.

by

Merci à Pecqor du signalement.

••••••

« La hausse et la baisse du niveau des mers sur des périodes relativement courtes n’indiquent pas de tendances à long terme. Une évaluation portant sur des centaines d’années montre que ce qui apparaît être aujourd’hui un phénomène anormal, n’est de fait en rien nouveau. » explique Dr. Dorit Sivan, qui a supervisé la recherche .

Le niveau de la mer en Israël a varié au cours des 2500 dernières années, avec une différence de plus d’un mètre entre le plus haut et le plus bas, la plupart du temps sous le niveau actuel. C’est ce que montre la nouvelle étude supervisée par le Dr. Dorit Sivan, chef du département des civilisations maritimes de l’Université de Haïfa. « La hausse et la baisse du niveau de la mer sur des périodes relativement courtes ne témoigne pas de tendances à long terme. Il est encore trop tôt pour conclure de l’augmentation récente du niveau de la mer que c’est une tendance qui ne va pas s’inverser » , explique le Dr Sivan.

L’élévation du niveau de mer est l’un des phénomènes qui a le plus d’influence sur l’humanité : non seulement parce qu’une mer montante inonderait les régions littorales, mais conduit aussi à la salinisation des eaux souterraines, à la destruction accélérée des côtes et à d’autres dommages.
Selon le Dr Sivan, l’évolution du niveau de mer peut être attribuée à trois principales causes :
– une mondiale : le volume d’eau dans les océans, en lien avec la masse des calottes glaciaires selon le réchauffement ou le refroidissement de la planète,
– une régionale : le mouvement vertical de la surface du globe, qui est généralement lié à la pression exercée par la glace,
et une locale : les mouvements tectoniques verticaux.
Comme Israël est éloigné des calottes glaciaires et que l’activité tectonique le long de la côte méditerranéenne est négligeable durant ces périodes, il peut être conclu que les changements notables du niveau des mers d’Israël sont principalement liés à l’évolution du volume d’eau.

Dans la présente étude, à la lumière des études antérieures, le chercheur étudiant Ayelet Toker et le Dr Sivan, ont examiné le niveau de la mer en Israël sur les 2.500 dernières années, à partir des données issues de l’archéologie cotière. Ils ont sélectionné  minutieusement les découvertes qui ont été datées de manière précise et fiable, et se sont d’abord concentrés sur les résultats des fouilles sur l’époque des croisades par l’Autorité des Antiquités d’Acre. A cette époque, il y a 800 ans, le niveau de la mer  était plus bas de 50 à 90 centimètres par rapport au niveau actuel. Les résultats pour la même période à Césarée et Atlit sont convergents. Lorsque des sites supplémentaires antérieurs et postérieurs à l’époque des croisades,  furent étudiés, des fluctuations importantes du niveau de la mer ont été constatées. Lors de la période hellénistique, le niveau de la mer était d’environ 1,6 m plus bas qu’actuellement  et à l’époque romaine, à peu près semblable à aujourd’hui. Il a recommencé à baisser durant la période musulmane ancienne, et ce, jusqu’à atteindre le niveau de la période des croisades; mais il y a environ 500 ans, il a de nouveau augmenté pour atteindre au début du XVIIIème siècle, 25 centimètres sous le niveau actuel.
« Au cours du siècle passé, le niveau de la mer en Israël a varié de presque 19 centimètres du plus haut au plus bas. Lors des ces 50 dernières années, la moyenne de l’élévation du niveau marin en Israël a été de 5,5 centimètres, mais à certaines époques, il a augmenté de 10 centimètres en 10 ans. Cela étant dit, les variations, lentes ou rapides sur de courtes périodes ne traduisent pas de tendances à long terme. L’observation du niveau de la mer sur des centaines et des milliers d’années montre que ce qui semble être un phénomène aujourd’hui n’a rien d’anormal. «Rien de nouveau sous le soleil !»  » , conclut le Dr Sivan.

(Source)

Pour les prédictions, lire sur l’édition papier cet article.

@@@@@@

Advertisements

9 Réponses to “Quand la mer monte … ou descend depuis 2500 ans.”

  1. Electron Says:

    « A cette époque, il y a 800 ans, le niveau de la mer était plus bas de 50 à 90 centimètres »

    A noter que si, comme l’avance cet article, le niveau de la mer en Israel est surtout influencé par la fonte des glaces, ceci semble contredire l’existence d’un optimum médiéval …

    Finalement, ceci me conforte dans mon hypothèse qu’en matière climatique, la seule certitude, c’est l’immensité de notre ignorance…

  2. rageous Says:

    Quaaaaaand la mer mooooonte, j’ai honte (bis)
    Quand elle descend, je l’attends !
    Bon ok, je sors mais ça me met en joie, pas vous?

  3. DODO Says:

    Il y a un autre facteur dont je m’étonne qu’il ne soit jamais évoqué, c’est…… le volume du contenant: Les continents s’écartent ou se rapprochent; il y a des dorsales; il y a des fosses, il y a les subductions… il y a les déformations de la croûte terrestre qui ne concernent pas seulement les continents….. Peut on dés lors poser comme hypothése un contenant dont le volume serait constant…. et sans parler de la répartition (rotondité de la terre, planéité sujette à débats du niveau de la mer..; Et puis les marées terrestres, confirmées par l’observatoire du CERGA entre autres, variant peut être dans le temps, selon les lieux, les conjonctions… beaucoup de variables, dont beaucoup ne sont actuellement pas mesurables…

  4. araucan Says:

    @dodo,
    oui, c’est le problème avec le passé, on n’y était pas et l’on a juste les traces/indices de ce qu’il a laissé, donc forcément et structurellement incomplètes. Cette étude porte toutefois sur la Méditerranée et sur une période relativement courte et récente sans grand changement autre que la fonte des calottes glaciaires suite à la dernière glaciation, modulo la circulation marine et les courants …

    Voir là aussi : http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/rechfran/4theme/roledeLocean/mediterranee.html
    http://www.developpementdurable.com/environnement/2009/12/A3713/la-mer-mediterranee-sest-remplie-en-a-peine-deux-ans.html
    http://wwz.ifremer.fr/drogm/mediatisation/dossiers/evolution_des_continents
    http://www.aviso.oceanobs.com/fr/actualites/indicateurs-des-oceans/niveau-moyen-des-mers/images-et-donnees-altimetriques/index.html
    http://jason2-cnes.fr/?p=140
    http://jason2-cnes.fr/?p=115

  5. Daniel Says:

    Climate and landscapes

    http://www.climate4you.com/ClimateAndLandscapes.htm#Lake%20Chad

  6. Alain Says:

    Un facteur qui est apparu essentiel quand a la montée ou la baisse des eaux, c’est l’emplacement moyen des anticyclones et dépression.

    il y a quelques années (genre 5-15) on avait eu une période ou la méditerranées avait baissé pas mal à Marseille suite a un anticyclone persistant.

    les réchaufiste ont même évoqué des réchauffement locaux avec un effet par dilatation locales.

    d’autres facteurs plus important sont l’évolution du sol… il semble que a certains endroits le pompage d’eau ou de pétrole fasse se tasser le sol.

    a l’opposé sur les atols ou dans les delta le dépot de sédiment augment la surface utile, même si les appareils de mesures qui essaye d’éviter ces artefacts ne le voient pas.

    bref, gaffe a pas utiliser le « bon sens de l’innocent » qui souvent se plante largement.

    c’est ainsi qu’il semble que aux US l’effet des illots urbains, semble compensé par un changement d’instruments… un coup de pot pour les carbocentristes, même si ca ne sauve que leur réputation et l’hypothèse de réchauffement qui n’est que le premier étage de leur fusée à 4 étages
    (réchauffement – carbocentrique – antropogénique- couteux)

    d’ordinaire j’ai tendance a plus faire confiance aux chercheurs, mais avec le GIEC j’ai vu que si on peut faire confiance a des chercheurs surveillés par les autres, on ne peut pas faire confiance a des militants ce censurant leurs collègues dans une ambiance de mac-carthysme carbocentrique.

    c’est le drame des chercheurs ou des ONG dont le budget et l’existence même dépendent de leurs découvertes.

    mais attention aussi a pas voir des conflits d’intérêt chez certains et pas chez d’autres. ya pas de règles d’honnêteté, et même l’honnêteté est compatible avec l’entêtement (cas typique du militant écolo de base).

    c’est ainsi que pour l’étude du Lancet qui semblait attaquer avec courage le lobby des vaccin, le chercheur dont l’étude était totalement bidonnée, avait pris des contacts avant avec des avocats pour porter plainte contre les labo, et avec un autre labo pour un vaccin sans l’adjuvant injustement dénoncé…

    ca me rappelle aussi la nana qui avait montré qu’en exposant des œufs aux micro-onde de type téléphonique, les oeufs avaient des soucis, et qui vendait a coté des pastille anti-onde que moi électronicien et bossant a l’époque dans la CEM je savait totalement bidon…

    monde compliqué.

  7. plombier Says:

    « A cette époque, il y a 800 ans, le niveau de la mer était plus bas de 50 à 90 centimètres » en Israël !

    En France la forteresse médiévale du XI et XIIème siècle, Le château de Talmont, siège de la principauté de Talmont, était situé à l’extrémité occidentale de l’ancienne région du Bas-Poitou. Construit sur une hauteur, son caractère défensif se voyait renforcé par le fait que l’Océan Atlantique baignait ses douves deux fois par jour.
    La mer s’est retirée depuis déjà plusieurs siècles, changeant profondément le paysage. Aujourd’hui, le château est situé sur la commune de Talmont-Saint-Hilaire, en Vendée.

  8. scaletrans Says:

    Ne pas oublier la voix rugueuse de basse taille…

  9. Michel Cr Says:

    ne pas oublier qu’à l’époque romaine Narbonne était un port, et les étangs de Leucate, Bages, étaient la mer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :